Anaïs est une jeune femme, maman de deux petits enfants qui font chanter sa vie, la font danser sous la pluie, la tournent en bourrique, l’épuisent, l’inspirent ! Premiers expérimentateurs des créations, ils la guident dans leur monde et, avec leur papa, admirateur des premières heures, sont ses phares.

Après des études de graphisme dans la publicité et un diplôme des Beaux-Arts en poche, elle œuvre comme installatrice-socleuse (fabrique des systèmes de fixation pour installer les œuvres textiles ou en cuir) au musée du Quai Branly, à Paris.

Fourmillante d’idées et d’envies, elle devient photographe puis restauratrice d’œuvres dans les musées. Puis son goût des sacs la mène dans un des plus beaux ateliers de France : Vuitton où elle répare, restaure, redonne vie aux choses anciennes abîmées par le temps, l’usage, les générations.

Inventeuse née, bricoleuse et généreuse (ah…le plaisir de la surprise !), elle a de qui tenir : un grand-père artiste-peintre, un père et une sœur architectes d’intérieur… on ne le lui a pas dit mais c’est « presque » dans les gènes !

MZ creation pourquoi ? 

Après avoir réparé, recousu, recollé, repeint des malles anciennes et forte de ses apprentissages variés Anaïs décide de revenir professionnellement à son premier amour : la création ! Chez MZ création tout est fait main, les tissus sont, pour la plupart, en coton (parfois en polyester pour les sacs) et les cuirs viennent de la peausserie de Mazamet.

Pour le reste, Anaïs collectionne, entasse, recherche, fouine, chine et, avec tout ce qu’elle trouve, elle assemble, colle, coud, tricote…crée des mondes nouveaux !